Nous essayons de prédire l'évolution du coronavirus dans différents pays, en particulier le moment des pics, uniquement en analysant les données de John Hopkins Univ.

Vous trouverez plus de détails ici

Données pour les différents cantons de Suisse ici

Données pour les différentes régions de l'Italie ici

Données pour les différentes régions de France ici

(O. Sauter, 1033 Cheseaux, CH) (Note: les lignes prédictives supplémentaires et comparaison avec la grippe saisonnière Suisse sont encore celles produites le 22 mars)

Accès direct au graphique indiquant la tendance vers la ligne "target" pour un ralentissement suffisant des cas détéctés:


Nouveau: taux de décès (Death rate versus nb of known cases for some countries)(entre 5-15%)

Nouveau: taux de décès pour la Suisse

Nouveau: taux de décès pour l'Italie

Nouveau: taux de décès pour la France


Analyse des données fournies par John Hopkins Univ

(copyright 2020 Johns Hopkins University, GitHub repo,
https://systems.jhu.edu/research/public-health/ncov, git: https://github.com/CSSEGISandData/COVID-19.git)

Données cumulées par 100'000 habitants rapportées au temps de référence

temps de référence: nombre de cas/100'000 hab ~= 3

Nombre de cas par jour par 100'000 habitants (faire x7 pour nb de cas par semaine)



Avec les données par jour en pointillés



Les dates pour les pics estimées:

Ces dates sont prédites vers environ (date(peak)-tref) jours après le temps de référence (1ère figure ci-dessus), ce qui donne les dates suivantes

(en date du 21 mars, la même méthode prédisait 30 jours après tref, avant plus de confinement)

Le pic des décès arrive env 3-5 jours après

Vous trouverez plus de détails sur la méthode pour prédire ces dates à partir des données sur: http://www.patjo.ch/coronavirus/index_tout.html



Augmentation relative du cumul(en logarithme) rapportée au temps de référence

Cela donne une idée lorsqu'on a passé le pic et en fin d'épidémie, valeur<<0.05

Il faudrait atteindre des valeurs sous le traitillé (0.02) pour avoir passé la vague et être en gestion "épidémie régulée"

(cf ici pour les détails)



Données cumulées par 100'000 habitants: décès par rapport aux cas

évolution des cas cumulés et cas cumulés

Lorsque l'épidémie ralenti fortement, les courbes tendent à "monter" verticalement, donc le taux de décès effectif à augmenter car il y a un délai jusqu'à 3-4 semaines entre le début d'une hospitalisation et un décès (ex: la Suisse)

Dans quelques mois, lorsque le taux de cas confirmé sera mieux connu dans chaque pays, le taux de décès effectif diminuera fortement (axe x sera redimensionné à la hausse)